· 

Cresson bio des Sources de Prelles

Dans un désir de diversifier la production à la pisciculture, j'ai trouvé une façon de combiner l'utilisation de notre eau de source limpide et ma passion pour le végétal :

 

Cultiver du cresson de fontaine !

 

 

Première mission : trouver des semences labellisées bio.

 

La belle affaire!

J'ai écumé toutes les jardineries à proximité, les catalogues en ligne, fait travailler mes relations. Ma recherche est restée vaine. J'ai essayé la bouture qui marchait plus ou moins mais ce n'était pas bio. J'ai donc abandonné cette méthode, qui puis-est, n'était pas viable dans le temps.

Une découverte improbable

Après des mois de recherches vaines, j'ai finalement trouvé des sachets de dans le rayon de jardinerie d'un grand magasin improbable dont je tairais le nom. Autant vous dire que j'ai vidé le rayon. Ils avaient l'air plutôt contents car personne ne voulait de ces petites graines inconnues.

Débuts et déboires de la plantation

Printemps 2019 : je sème mes premières graines bio de cresson dans des bacs-pépinière.

 

Fin d'été 2019 : Les plants sont mis en bassin.

S'en suit, des semaines de doutes et d'attente.

Je n'ai pu récolté que quelques feuilles pour notre propre consommation. J'ai laissé mes plants s'installer tranquillement.
Je vous avoue qu'à certains moments, je n'y croyais plus.

 

Printemps 2020 : je les ai bougé à nouveau dans un bassin plus grand. Ils ne grandissaient pas, brunissaient.

Et puis vint l'été, mes plants fleurissent. Quelles magnifiques fleurs !

... Mais toujours pas de feuilles à couper. Ils montent directement en graine.

Fin juillet 2020 : je récolte mes futures semences. 

Tout cela est bien beau mais je n'ai pas encore fait de vraie coupe de cresson. La commercialisation n'était pas envisageable. On s'est dit que c'était sûrement dû à la chaleur et que c'était normal.

 

Fin septembre :  Douche froide ! Romain revient des bassins désolé. Il m'annonce : "Manou, la cressonnière est toute en fleur. Ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle légume d'hiver. Je crains bien que le froid chez nous ne rendent la pousse impossible en hiver."


Un heureux dénouement

Dépitée, je suis allée faire un tour à la cressonnière pour constater l'ampleur du dégât. Surprise! Des fleurs oui , il y en avait mais en dessous, des milliers de petites feuilles bien vertes prêtes pour la récolte.

C'est ainsi que je fut ma première coupe et, le même jour, la vente de mes sept premières bottes de cresson bio. L'aboutissement de plusieurs mois de travail et d'attente.

Dorénavant, je suis cressicultrice (productrice de cresson).


Où trouver mes cressons ?

Vous trouverez une fois par semaine au marché de Briançon, mes bottes de cresson de fontaine labellisé Agriculture biologique aux côtés des truites portions, des filets de truite Ikejime et des abats de truites de notre production.


Entraide pour la cressonnière

J'ai installé mes plants de cressons dans un bassin abandonné de la pisciculture. Ce bassin pullule de végétation. Je désherbe et nettoie petit à petit. Il reste encore les 3/4 du bassin à débarrasser de ses herbes hautes de plus de 2 mètres.

La cressonnière a besoin de vous

 

Si le cœur et les bras vous en dit, venez m'aider à transformer cette forêt d'herbes sèche en une cressonnière digne de ce nom.

 

Manou, votre cressicultrice.